FANDOM


Les accords de Genève parfois nommés traités de Genève sont un des traités entérinant la victoire de Napoléon, signés le 8 décembre 1815 suite à la bataille de Waterloo.

Cause Modifier

Après la bataille de Waterloo, remportée par Napoléon Ier, les Alliés (Grande-Bretagne, Prusse, Autriche, Russie, Portugal, Suède) se voient obligés de capituler, sous la pression de leurs peuples épuisés par dix ans de guerre.

Les souverains alliés demandent dès le 5 juillet, sois trois semaines après Waterloo, une entrevue avec Napoléon pour apporter la paix en Europe. Ce dernier accepte, lui-même craignant un soulèvement du peuple.

En septembre 1815, les 8 souverains les plus puissants d'Europe sont conviés à Genève afin d'établir la paix. Les pourparlers dure 3 mois.

Participants Modifier

  • Napoléon Ier, empereur des Français, roi d'Italie.
  • François Ier, empereur d'Autriche.
  • Frédéric Guillaume, roi de Prusse.
  • Alexandre Ier, empereur de Russie.
  • George III, roi de Grande-Bretagne.
  • Ferdinand VII, roi d'Espagne
  • Marie Ière, reine du Portugal.
  • Frédéric VI, roi du Danemark.
  • Charles XIV, roi de Suède.

Contenu Modifier

Le traité contient les choses suivantes :

  • Reconnaissance de la victoire de Napoléon par les alliés.
  • Empire Français restauré à sa taille maximale.
  • Occupation par les Français du Nord du Portugal, de l'Ouest de la Prusse et de l'Autriche, du Danemark.
  • Démembrement du royaume du Danemark : le Danemark est occupé par la France, l'Islande et le Groënland par les Suédois.
  • Paix établie pour quinze ans.
  • Reconnaissance par les Alliés du roi de Rome, Napoléon II.
  • Retour de Marie-Louise, femme de Napoléon et impératrice des Français, en France.


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .