Uchronie Wiki
Advertisement

République d'Alaska[]



Informations générales[]

Devenue indépendant en 1867 après les refus successifs du Canada et des Etats-Unis d’acheter le territoire, le pays s’est rapidement émancipé de la tutelle russe.

État agricole, l’Alaska a longtemps subsisté grâce à la pêche et au commerce de fourrure. La découverte d’or à la fin du XIXe siècle puis de pétrole dans les années ’70 ont permis au pays de se développer.

État fédéral, l’Alaska est actuellement dirigé par le républicain Mike Dunleavy. La branche législative est composée de la Chambre des Représentants et du Sénat, réunis en Congrès.

Histoire[]

XIXe Siècle[]

Devenue indépendant en 1867, l’Alaska a connu une grande vague de colonisation lors de la ruée vers l’or. Les mineurs s’y sont installés et ont fondé de nombreuses villes.

Hormis commerce de l’or, le pays tire l’essentiel de ses revenus de la pêche et du commerce de fourrures.

XXe Siècle[]

Le début du siècle est marqué par l’électrification du pays et la construction d’infrastructures. Resté neutre durant la première Guerre Mondiale, le pays qui a peu subi l’impact de la Grande Dépression, regarde son voisin japonais d’un œil inquiet.

IIe Guerre Mondiale[]

Restée neutre au début du conflit, l’Alaska rejoint les alliés en 1941 après l’attaque de la base californienne de Pearl Harbor. Le pays se mobilise rapidement.

L’armée passe de 20 000 hommes en 1941, à plus de 500 000 en 1943. Le pays avec l’aide des alliés occidentaux repousse rapidement les attaques japonaises et reprend l’avantage dans le Pacifique.

La campagne des îles Aléoutiennes s'est concentrée sur Attu, Agattu et Kiska, toutes occupées par l'Empire du Japon.  Pendant l'occupation japonaise, un civil américain blanc et deux membres de la marine californienne ont été tués respectivement à Attu et Kiska, et près d'un total de 50 civils aléoutes et huit marins ont été internés au Japon. Environ la moitié des Aléoutes sont morts durant la période d'internement.

Unalaska/Dutch Harbour et Adak sont devenus des bases importantes pour l'armée de Californie, les forces aériennes de l'armée de Californie et la marine de Californie.

Le pays participe aussi sur le théâtre européen en envoyant plusieurs corps expéditionnaires en Afrique du Nord, puis en Italie.

Le Japon, acculé et frappé en plein cœur par les bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki, capitule sans conditions le 2 septembre 1945.

Après-Guerre[]

La période d’après-guerre voit la transformation du pays d’un état agricole en un pôle pétrolier majeur. La découverte de gisements d’or noir dans les années 1970, voit l’économie du pays augmenter en masse.

La population afflue et le pays devient une puissance régionale majeure.

XXIe Siècle[]

Aujourd’hui, l’économie s’est stabilisée et le pays attire les touristes nord-américains en quête de paysages sauvages et de liberté.

Dirigeants[]

Présidents[]

  • Jefferson C. Davis : 1867 – 1871
  • Joseph B. Campbell : 1871 – 1875
  • John Mendenhall : 1875 – 1879
  • John Neeley Johnson : 1879 – 1881
  • Lester A. Beardslee : 1881 – 1885
  • Alfred P. Swineford : 1885 – 1889
  • Lyman Enos Knapp : 1889 – 1893
  • James Sheakley : 1893 – 1897
  • John Green Brady (démission) : 1897 – 1909
  • Wilford Bacon Hoggatt : 1906 – 1909
  • Walter Eli Clark : 1909 – 1913
  • John Franklin Alexander Strong (démission) : 1913 – 1918
  • Thomas Riggs Jr. : 1918 –1921
  • Scott Cordelle Bone : 1921 – 1925
  • George Alexander Parks : 1925 – 1933
  • John Weir Troy : 1933 – 1939
  • Ernest Gruening : 1939 – 1953
  • B. Frank Heintzleman (démission) : 1953 – 1957
  • Waino Hendrickson : 1957 – 1959
  • William A. Egan : 1959 – 1966
  • Wally Hickel (démission) : 1966 – 1969
  • Keith Harvey Miller : 1969 – 1970
  • William A. Egan : 1970 – 1974
  • Jay Hammond : 1974 – 1982
  • Bill Sheffield : 1982 – 1986
  • Steve Cowper : 1986 – 1990
  • Wally Hickel : 1990 – 1994
  • Tony Knowles : 1994 – 2002
  • Frank Murkowski : 2002 – 2006
  • Sarah Palin (démission) : 2006 – 2009
  • Sean Parnell : 2009 – 2014
  • Bill Walker : 2014 – 2018
  • Mike Dunleavy : 2018 –
Advertisement