Uchronie Wiki
Advertisement
Uchronie Wiki

L'après-guerre[]

La victoire de 1941 suscite une véritable euphorie. La situation politique n'en demeure pas moins changeante et tendue, une fois l'union sacrée terminée. Le PCF ne se remet pas de l'hémorragie de ses militants qui a suivi le Pacte germano-soviétique, en dépit du retournement in extremis de l'Union Soviétique. La nouvelle orientation du Komintern l'empêche de rechercher l'alliance des autre groupes de gauche. Son déclin profite à l'aile gauche de la SFIO et de nouvelles formations marxistes.

Aux élections de 1945, le nouveau Front Populaire, rassemblant les socialistes, les radicaux-socialistes et de nouvelles formations de gauche, remporte la majorité, rassemblé derrière le slogan "1936: le Front Populaire forge les armes de la victoire. 1945: le Front Populaire cueille les fruits de la victoire". En dépit d'une situation sous tension, une large partie des promesses de 1936 peuvent être réalisées.

En Algérie, la nouvelle majorité signe le retour de Maurice Violette, bien décidé à mener à bien ses réformes. Devant l'opposition des colons, il manque d'être rappelé, mais une vaste campagne de soutien et de grève, organisée par Ferhat Abbas et ses soutiens parmi la population musulmane ainsi qu'en métropole permet de mener le projet à bien, plusieurs centaines de milliers d'Algériens obtenant la naturalisation dans le statut coranique. Une tentative de coup d'Etat de l'extrême-droite pied-noire, qui s'empare de plusieurs bâtiments officiels à Alger pour proclamer l'indépendance de la République Française d'Algérie achève de mettre l'opinion métropolitaine du côté des réformes.

Le rapport électoral est ainsi rééquilibré en Algérie, ce qui permet d'accélérer les réformes, en dépit de la présence de groupes indépendantistes armés, musulmans comme européens, qui restent minoritaires.

Les élections voient aussi l'entrée d'un contingent relativement important de députés d'extrême-droite, menés par Joseph Darnand, plus couvert de gloire que jamais, qui fonde bientôt le Parti des Combattants, rassemblant plusieurs groupuscules.

On remarque aussi la naissance du RPF, fondé par un général qui s'est fait connaitre pour son rôle dans la bataille des Ardennes, puis son avancée en Allemagne.

Advertisement