FANDOM



Le royaume de Bavière est un État d'Europe de 1805 à ?.

Histoire Modifier

Voir Histoire de la Bavière (or-uchronie)

Alliance et expension Modifier

En 1805, la Bavière s'associe par le traité de Bogenhausen à l'empereur des Français Napoléon Ier. Tandis que la nouvelle armée bavaroise, forte de 30 000 hommes, détenait des troupes autrichiennes à Iglau le 2 décembre 1805, Napoléon remporta la bataille d'Austerlitz. Les traités de Brno et la paix de Presbourg permirent à la Bavière de gagner beaucoup de terres, y compris l’ensemble du Tyrol et du Vorarlberg, le margraviat autrichien de Burgau, la ville impériale d’Augsbourg et la région de Lindau. Ansbach, Eichstätt et le Passau Ilzland faisaient également partie de la nouvelle Bavière. En mars 1806, la Bavière se retire volontairement de la rive droite du duché de Berg en échange de la principauté d'Ansbach à Napoléon.

Dans la paix de Presbourg, conclue le 26 décembre 1805 entre la France et l'empereur germanique François II, la Bavière alliée à Napoléon fut proclamée royaume. L'électeur Maximilien IV Joseph de Bavière - souverain de l’électorat de Bavière depuis 1799 - accepta officiellement le titre de « roi Maximilien Ier de Bavière » le 1er janvier 1806.

Retournement Modifier

À la suite de la désastreuse Campagne de Russie et de l'impopularité croissante de l'occupation française, Maximilien, dès les premières défaites napoléoniennes, se rangea opportunément du côté de la coalition des Alliés.

Accords de Genève Modifier

Article détaillé : Accords de Genève
Suite à la victoire de Napoléon à Waterloo, les Alliés capitulent et signent les accords de Genève le 8 décembre 1815. L'Empire français est rétabli, et le roi Maximilien, coupable d'avoir trahit Napoléon, est déchu de son titre de roi, qui revient à Napoléon. Il reçoit le titre de courtoisie de prince de Bamberg et s'exile avec sa famille en Autriche.

Napoléon est sacré roi de Bavière sous le nom de Napoléon Ier de Bavière le 20 septembre 1816, en la cathédrale Notre-Dame de Munich.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .